• Pierre Léauté est professeur d’histoire. Ce passionné de cinéma a été plusieurs fois remarqué pour ses nouvelles et son roman fantastique et historique : Les Temps Assassins. En modifiant l’histoire officielle, il nous permet de mieux comprendre les mécanismes de la folie des hommes.

Retour à Malataverne

À quelle température se consume la haine ?

1976, sous le soleil de plomb d’un été caniculaire, Robert Paillot, tout juste sorti de prison, rejoint son père à Sainte-Luce, dans les monts du Lyonnais, et tente de reprendre une vie normale dans le village qui l’a vu grandir. Son retour fait jaillir les souvenirs douloureux du meurtre pour lequel il a été condamné, et c’est au creux des collines, dans les ruines de Malataverne, théâtre maudit du drame, que tout se jouera.
Prolongement indépendant de Malataverne de Bernard Clavel, Retour à Malataverne est un récit au réalisme cru et aux parfums de nature, où l’humanité évolue en nuances de gris. Une ode à la liberté et un roman universel sur le droit à la rédemption et à l’oubli.

Sortie : 21 janvier 2022 | ISBN : 978-2-492686-00-9
Prix : 17,00 € TTC | Nombre de pages : 176
Couverture : Kévin Deneufchatel
Format : 140x200mm, broché à rabats, pelliculage mat, vernis sélectif

Coût d’envoi : 1€ pour la France métropolitaine et l’Europe francophone.
Pour les autres pays, merci de nous contacter.
Les commandes sont traitées dans les 48 à 72h.

Ce qu'ils en disent :

  1. Paco Vallat – Librairie La Limou’Zine

    Retour à Malataverne est à la fois un hommage vibrant et une poursuite virtuose de l’œuvre de Clavel. 

  2. Clarence Reboul – Librairie Le Marque Page

    Je n’ai pas pu le lâcher, quel style ! C’est une belle écriture qui emporte !

  3. Cécile Cousin – Librairie Les Pipelettes

    Voici un petit village dans son jus et ses secrets cachés. C’est noir et poisseux à souhait. Peut-être y verrez-vous quand même une lueur : l’amour et le désir de vérité ? À lire.

  4. Léa Pizzinat – Decitre Bellecour

    Quand Robert Paillot sort de prison, on ne lui déroule pas le tapis rouge. Son retour au village signe sa double peine : il reste un criminel aux yeux de tous (ou presque). Sa réapparition extirpe la bourgade de sa torpeur en remuant le passé au risque de révéler ses plus vieux secrets…
    Pierre Léauté imagine une suite à Malataverne de Bernard Clavel : c’est audacieux et réussi !!!

  5. Yann Leray – Librairie Alpha Bureau (Monistrol sur Loire)

    Pierre Léauté met en scène le petit théâtre de la bêtise et de la jalousie des hommes et montre à quel point il peut être difficile de se réinsérer dans la société, de s’y faire à nouveau une place malgré le lourd tribut qu’elle a déjà coûté.

  6. Valérie Schopp – L’arbre à mots (Rochefort)

    Laissez-vous emporter. Noir, puissant et profondément touchant.Dans la veine de « Glaise » de Franck Bouysse, une très belle découverte.

  7. Laëtitia – Passage Culturel (Cholet)

    … intrigue très bien menée, délivrée par une plume efficace.

  8. Mélanie – Gibert Joseph (Paris 6)

    Pierre Léauté a construit avec brio une superbe suite au « Malataverne » de Bernard Clavel, en posant une question simple : a-t-on droit au soleil lorsqu’on a passé la moitié de sa vie à l’ombre ? C’est une lecture qui me hantera longtemps, tout comme le précédent titre de cet auteur à suivre absolument, « Je n’aime pas les grands ».

  9. Héloïse – Librairies de Port-Maria

    Cette suite du célèbre roman de Bernard Clavel est rude, forte, sombre et cependant, quelques point de lumières peuvent éclaircir toute cette bourbe dans laquelle s’immerge le personnage malgré lui.
    Malataverne cache encore de sombres secrets.
Etes-vous prêts à les découvrir ?

À découvrir également